Navigation – Plan du site
Note

Présentation d’un projet de recherche ANR (2009 – 2011) : DISCOTEC

Communication distante, organisation de la production et économie cognitive dans les territoires périphériques : état des lieux et enjeux de développement
Bruno Moriset
p. 163-165

Notes de l’auteur

DISCOTEC : DIStant COmmunication TEChnology and the Economy of Cognition in peripheral areas.

Texte intégral

Résumé du projet

1A partir du recensement de 1999, a été mis en évidence un phénomène de métropolisation du territoire français, phénomène cumulatif qui voit se renforcer les fonctions supérieures de quelques grandes agglomérations. Les conditions semblent remplies pour l’aggravation du clivage existant entre les "territoires qui gagnent", et les espaces périphériques. Si ces derniers font parfois preuve de dynamisme démographique et économique, c’est grâce à la croissance de l’économie résidentielle, mise en évidence par L. Davezies. Dès lors, la question posée est la suivante : dans un contexte de croissance de l'économie dite "de l‘information", les technologies numériques de communication sont-elles en mesure de gommer partiellement ce clivage entre territoires métropolitains et non-métropolitains, pour permettre le passage d’une métropolisation de l’exclusion à une métropolisation de la diffusion ?

2En permettant aux territoires périphériques d’élargir leur base économique au delà de l’économie résidentielle, les technologies modernes de communication devraient permettre l’émergence d’organisations métropolitaines plus vastes, qui englobent l’ensemble de l’espace au sein de système de production territoriaux intégrés. Les enjeux relèvent de l’équité territoriale, mais aussi du développement durable : l’usage des TIC, le déclin du "présentéisme", doivent freiner la tendance à l’étalement urbain, en favorisant le développement économique – endogène et exogène – de pôles secondaires et des espaces périphériques.

3L’étude empirique est constituée de trois parties :

  1. une revue des expériences et initiatives institutionnelles de développement économique fondées sur les TIC au sein des territoires ;

  2. une enquête qualitative (interview) auprès des entreprises des espaces périphériques ;

  3. une enquête statistique (questionnaires administrés par un prestataire) auprès des entreprises.

Elle doit permettre d’identifier les bonnes pratiques de communication distante qui permettent aux entreprises, qu’elles soient en situation centrale ou périphérique, d’agrandir l’échelle de leurs pratiques spatiales, pour accroître leur compétitivité, innover, élargir leur marché. Une attention particulière sera apportée aux concepts d’entreprise réseau (networked enterprise), de management de la "ressource humaine dispersée", d'ingénierie concourante, de travail nomade et de travail à distance (télétravail).

Abstract

4Since the 1999 national census, there is much evidence that France is undergoing a cumulative process of metropolisation: the concentration of high level economic, administrative, and intellectual functions in a small number of first-tier cities. In some way, this process is acknowledged by the recent policy of “les pôles de compétitivité” which favors the concentration of innovative activities in major cities.

Actually, some peripheral areas feature strong demographic or economic development patterns. But they often owe it to the growth of the residential economy, well described by L. Davezies. Therefore, the question is: in the context of an emerging information economy, may digital communication technology bridge the gap between metropolitan and non-metropolitan areas, making it possible to shift from an exclusion-driven toward an integration-driven metropolisation?

5Thanks to advanced telecommunications, non-metropolitan areas might widen their economic base beyond the residential economy, therefore favoring the emergence of larger, integrated city-regions, comprising the entire national territory.

What is at stake is spatial equity, as well as sustainable development. Thanks to IT uses, the decline of physical presence absolute requirements should lessen urban sprawl tendencies, by favoring endogenous as well as exogenous modes of economic development in medium-sized cities and rural areas.

6The empirical body of the research comprises three parts:

  1. the survey of IT-based local economic development policies;

  2. the survey of business practices, based on a series of interviews of entrepreneurs in peripheral areas;

  3. a quantitative analysis, based on a telephone survey (to be implemented by a telemarketing company).

The research endeavors to identify the best practices of distant communication, which help enterprises to widen their scale of operations, to raise their competitiveness, to innovate, and to increase their market. Some key concepts will deserve a sharp focus: the networked enterprise, concurrent engineering methods, the management of distributed workforce, nomadic work, and telework.

Composition de l'équipe

  • Bruno MORISET, MC HDR en géo-aménagement, Université Jean Moulin – Lyon 3, UMR 5600 Environnement Ville Société,

  • Loïc GRASLAND, PR en géo-aménagement, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, UMR 6012 Espace,

  • Alain RICHAUD, MC en économie, aménagement, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, UMR 6012 Espace,

  • Olivier BRETTE, MC en économie, INSA de Lyon, UMR 5600 Environnement Ville Société,

  • Eric THIVANT, IR économie et gestion, Université Jean moulin – Lyon 3, IAE – Centre Magellan,

  • Yves CHAPPOZ, PR en économie et gestion, Université Jean Moulin – Lyon 3, IAE – Centre Magellan,

  • Olivier CHAREIRE, MC en géographie, Université Jean Moulin – Lyon 3, UMR 5600 Environnement Ville Société,

  • Ahmed SILEM, PR en économie et gestion, Université Jean moulin – Lyon 3, IAE – Centre Magellan.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bruno Moriset, « Présentation d’un projet de recherche ANR (2009 – 2011) : DISCOTEC », Netcom, 24-1/2 | 2010, 163-165.

Référence électronique

Bruno Moriset, « Présentation d’un projet de recherche ANR (2009 – 2011) : DISCOTEC », Netcom [En ligne], 24-1/2 | 2010, mis en ligne le 20 juin 2013, consulté le 24 juin 2017. URL : http://netcom.revues.org/513 ; DOI : 10.4000/netcom.513

Haut de page

Auteur

Bruno Moriset

CNRS - UMR 5600 EVS, LYON. Coordination scientifique : Bruno MORISET, Université Jean Moulin – Lyon 3. moriset@univ-lyon3.fr
Site Web du projet : http://discotec.univ-lyon3.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Netcom – Réseaux, communication et territoires est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo NETCOM Association
  • Logo IGU / UGI
  • Logo Comité national français de géographie (CNFG)
  • Logo UMR 6266 - IDEES Le Havre
  • Logo ARTDev (UMR 5281)
  • Logo AERES - Logo
  • Logo DOAJ
  • Logo ERIH PLUS : European Reference Index for the Humanities and the Social Sciences
  • Logo Heloise
  • Revues.org