Navigation – Plan du site
Comptes rendus de lecture

Compte rendu de l’ouvrage « Territoires et Cyberespace en 2030 »

Henry Bakis et Sidonie Timmermans
p. 343-344
Référence(s) :

MUSSO Pierre & ESPARRE Sylvie (dir.) (2008), Territoires et cyberespace en 2030, La Documentation française/Délégation interministérielle à l’aménagement et à la compétitivité des territoires (DIACT), 147 p.

Texte intégral

1Fruit de la réflexion d’un groupe de prospective de la Diact (ancienne Datar) et de France Télécom, cet ouvrage, insiste sur les acteurs des territoires, leurs projets et, en amont, leurs besoins.

2Ce groupe d’experts considère comme acquise l’importance d’Internet dans notre société et prend acte d’une accélération des innovations (évolution d’Internet, systèmes d’information des organisations, mondes virtuels, blogosphère, le web 2.0…).

3Pourtant, le point de départ de la démarche, se situe dans les projets des acteurs (projets économiques, sociaux, culturels, politiques). Ce faisant ce groupe ne donne pas la primauté aux technologies pour remonter à l’observation de leurs effets, mais part des projets pour estimer la pertinence d’une utilisation des technologies numériques. Il multiplie les scénarios exploratoires, comme les images et récits d’acteurs, combinant approches prospectives et démarches créatives.

4Cet ouvrage pose le problème des conséquences de ces évolutions (nouveau modes d’actions et d’échanges sur les territoires) ; comment se fera l’articulation de chaque territoire avec le cyberespace, voire avec les mondes virtuels ? Un effort de superposition d’un monde logique et d’un espace géographique se fait, le cyberespace planétaire étant perçu comme un enrichissement du monde actuel. L’appropriation du cyberespace passe, notamment, par le biais de la représentation, pour visualiser les interactions et l’articulation du double-monde (monde augmenté d’une dimension immatérielle lui conférant une valeur suffisante pour être porteur de projets). Les enjeux géostratégiques et de régulation du cyberespace soulignent la « mise en flux des territoires », par l’expérimentation d’acteurs locaux comme Cité-visions à Rennes et Pays basque numérique1.

5Cet ouvrage veut fournir aussi des outils cognitifs et politiques pour la jonction cohérente entre le territoire et monde des technologies numériques : usages domestiques, en prolongement des espaces de convivialité du monde matériel ; usages professionnels dans la perspective du contrôle des processus d’information. Les questions éthiques de propriété intellectuelle et de vie privée mettent l’accent sur la rapidité nécessaire de la maîtrise et gestion du « cyber ».

6Deux grandes tendances se dégagent de Territoires et Cyberespace en 2030 : le territoire apparaît de plus en plus

  • différencié stratégiquement selon le type de connectivité proposé et de plus en plus

  • surveillé (la déshumanisation guette).

7Ce rapport propose une vision stratégique pour l’action publique à l’horizon 2030.

8Une conclusion semble claire : l’Etat doit soutenir le développement des technologies du numérique, mais aussi le développement de son usage et de sa mise en œuvre (notamment au niveau des relais associatifs). Il s’agit de disséminer, de mutualiser l’investissement des acteurs (notamment les collectivités) dans ce nouveau monde qui s’esquisse. Il a un rôle important à jouer : pour assurer une régulation, mais aussi pour promouvoir les expérimentations et assurer la diffusion sur tout le territoire des innovations les plus prometteuses.

9Une première partie « Habiter le double monde contemporain » présente successivement une prospective des usages et des technologies des TIC ; la question de la régulation du cyberespace et de ses enjeux géostratégiques avant d’aborder celle des représentations des territoires et du « cyberterritoire ». Les chapitres 4 et 5 devraient tout particulièrement intéresser les lecteurs de Netcom comme on s’en rend compte à travers les sujets abordés : « Représentations, cyber et territoires » (La révolution de l’information géographique : retour vers l’espace ? ; La question urbaine dans le double monde ; Monde habitable, mondes possibles) et « Les TIC sur et par les territoires » (Citévision.rennes.fr ; Pays Basque numérique).

10Une seconde partie « Imaginer 2030 et conquérir le cyberespace », formule des recommandations pour l’action publique. Mais auparavant, elle définit et présente « Cinq scénarios et récits d’acteurs en 2030 » : « L’intégration des deux mondes dans l’hyperplanète » ; « La superposition des deux mondes dans des archipels » ; « La traversée des deux mondes dans l’hyper-Europe » ; « L’immersion dans les deux mondes au niveau pan-européen » ; « L’arrimage dans les deux mondes depuis une hyper-Nation ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Henry Bakis et Sidonie Timmermans, « Compte rendu de l’ouvrage « Territoires et Cyberespace en 2030 » », Netcom, 22-3/4 | 2008, 343-344.

Référence électronique

Henry Bakis et Sidonie Timmermans, « Compte rendu de l’ouvrage « Territoires et Cyberespace en 2030 » », Netcom [En ligne], 22-3/4 | 2008, mis en ligne le 09 juillet 2015, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://netcom.revues.org/1775

Haut de page

Auteurs

Henry Bakis

Professeur de Géographie et Aménagement à l’Université de Montpellier III. Directeur de recherche à l’UMR 5281 (ART-Dev Acteurs, ressources et territoires pour le développement). hbgeo.bakis@gmail.com.

Articles du même auteur

Sidonie Timmermans

Université Paul Valéry, Montpellier III.

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Netcom – Réseaux, communication et territoires est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo NETCOM Association
  • Logo IGU / UGI
  • Logo Comité national français de géographie (CNFG)
  • Logo UMR 6266 - IDEES Le Havre
  • Logo ARTDev (UMR 5281)
  • Logo AERES - Logo
  • Logo DOAJ
  • Logo ERIH PLUS : European Reference Index for the Humanities and the Social Sciences
  • Logo Heloise
  • Revues.org