Navigation – Plan du site

Notes de la rédaction

Cet article a été publié et imprimé en octobre 2014.

Texte intégral

  • 1 Henry Bakis, « Fragilité du géocyberespace à l’heure des conflits cybernétiques », pp. 295-308.

1Le présent numéro de Netcom présente quelques articles sur le thème : Géopolitique de l’espace cybernétique en commençant par une exploration proposée par Henry Bakis1 de la fragilité de l’espace cybernétique et de l’urgence d’une sécurisation d’applications indispensables à la vie économique actuelle.

  • 2 Edward M. Roche & Michael J. Blaine, « Convention Internationale sur l’Utilisation Pacifique du Cyb (...)
  • 3 La revue Netcom a été choisie par les auteurs et la revue Orbis pour la traduction exclusive, en la (...)

2Alors que l’espace cybernétique est devenu une incontournable dimension des politiques de défense et sécurité, Edward M. Roche et Michael J. Blaine lancent un appel, peut-être historique, pour un désarmement cybernétique2. Les auteurs soulignent la nécessité pour les Etats, de signer une Convention internationale comparable à celles qui ont été signées dans le passé à propos des armements chimiques ou nucléaires3.

  • 4 Henry Bakis, « Les facteurs de localisation d’un nouveau type d’établissements tertiaires : les dat (...)

3A l’ère du « nuage » (cloud) et des data centres où sont conservées et gérées les données, la vulnérabilité de l’espace cybernétique semble certaine. Henry Bakis présente ces établissements tertiaires4 qui constituent, avec les infrastructures, l’un des ancrages du cyberespace dans l’espace physique « réel ».

  • 5 Pierre Mercklé (2011), Sociologie des réseaux sociaux, La Découverte.
  • 6 L’intérêt de leur étude géographique a été démontré, entre autres, par les thèses d’Anne Cadoret et (...)

4L’espace cybernétique offre aux citoyens de nouvelles potentialités de mobilisation. Les sciences sociales ont exploré la notion de réseaux sociaux (concepts, modèles, méthodes, études empiriques, formations, effets sur les comportements)5. Un champ académique spécifique a été individualisé à partir d’outils et concepts provenant notamment de la psychologie expérimentale, de la théorie des graphes, de l’ethnologie. Avec l’essor des TIC (téléphone mobile, Internet, médias numériques), les réseaux sociaux ont pris une nouvelle dimension dans les différents domaines de la vie économique, politique et sociale6.

  • 7 Mark Wilson & Kenneth Corey (2013), « The role of ICT in Arab Spring Movements », Netcom, vol. 26 ( (...)
  • 8 Ping Huang, « Participation citoyenne et lutte contre la corruption : l’influence nouvelle des médi (...)

5Netcom a abordé cette thématique récemment à propos des pays arabes7. Ce numéro présente une étude de cas sur les mouvements citoyens chinois afin de lutter contre la corruption8. Ping Huang s’intéresse à ces mouvements et à leurs effets sur les rapports entre les gouvernements et la population. Mais le contexte est difficile car la libre circulation de l’information dans les réseaux numériques chinois est loin d’être acquise. L’auteur souligne donc les limites de ce réseau social compte tenu des facteurs politiques et des résistances multiples.

  • 9 Timothée Giraud & Marta Severo, « Le périple d’Edward Snowden : analyse quali-quantitative d’un évé (...)

6Timothée Giraud & Marta Severo consacrent un article à une analyse originale de l’affaire d’Edward Snowden9. Cette affaire en soi démontre la fragilité de l’espace cybernétique et de la confidentialité des informations qui y circulent. Rappelons brièvement les faits. A partir de juin 2013, E. Snowden a révélé des informations relatives à des programmes top-secrets de surveillance de masse (américains et britanniques), notamment des systèmes « d’écoute » sur Internet. Ces programmes permettaient par exemple : de récolter depuis 2006 des données d’appels téléphoniques aux Etats-Unis ; d’intercepter les communications d’internautes étrangers se situant hors des Etats-Unis et utilisant les services de grandes entreprises américaines, dont AOL, Apple, Facebook, Google, Youtube, Microsoft, Skype, Paltank et Yahoo.

7Edward Snowden fait savoir qu’il demande un asile politique à tous les pays qui « croient en la liberté d’expression et défendent la vie privée ». Les journalistes tentent de prédire ses déplacements potentiels et ses possibles demandes d’asile. Cette affaire fournit aux auteurs « un exemple optimal d’événement médiatique international ». Les auteurs ont utilisé les flux RSS des journaux quotidiens - données permettant l’identification des événements médiatiques internationaux et l’étude de leur déroulement dans l’espace et dans le temps. Leur hypothèse est que ces données permettent de « combiner une analyse quantitative du corpus global pour identifier les traits spatio-temporels des événements avec des analyses qualitatives ciblées pour vérifier la fiabilité des traces numériques détectées ».

8Une note documentaire de Françoise Bahoken et Matthieu Drevelle rend compte de la journée d’étude Réseaux spatiaux sociotechniques, Réseaux et économie et Modéliser les réseaux (Groupe fmr - flux, matrices, réseaux). Cette note restitue la manière dont les interventions ont construit leur objet d’étude (le réseau) et rapporte la manière dont le temps, l’espace et l’articulation entre temps et espace est pris en compte dans ces travaux.

  • 10 Ce sujet est abordé dans deux notes complémentaires : Koch Andreas & Rauh Jurgen, « Peter Graef’s c (...)

9Henry Bakis, Andreas Koch et Juergen Rauh présentent l’œuvre d’un des collaborateurs allemands de notre revue : le Pr. Peter Graef10. Membre de notre comité de lecture, Pr. Peter Graef a aussi accompagné Netcom par de nombreux articles et notes, principalement dans les années 1990. Il s’est retiré récemment, et nous lui souhaitons une retraite agréable.

10Nous devons à Sabrina Mommolin le recensement des publications récentes.

11Comme dans les numéros clôturant un volume, on trouver ici la table des auteurs et la liste des membres de notre comité de lecture ayant participé à l’évaluation des articles reçus.

Haut de page

Notes

1 Henry Bakis, « Fragilité du géocyberespace à l’heure des conflits cybernétiques », pp. 295-308.

2 Edward M. Roche & Michael J. Blaine, « Convention Internationale sur l’Utilisation Pacifique du Cyberespace», pp. 309-330.

3 La revue Netcom a été choisie par les auteurs et la revue Orbis pour la traduction exclusive, en langue française, de leur appel publié en mars 2014.

4 Henry Bakis, « Les facteurs de localisation d’un nouveau type d’établissements tertiaires : les datacentres », pp. 351-384.

5 Pierre Mercklé (2011), Sociologie des réseaux sociaux, La Découverte.

6 L’intérêt de leur étude géographique a été démontré, entre autres, par les thèses d’Anne Cadoret et de Sabrina Marchandise.
Voir : Anne Cadoret (2006), Conflits d’usage liés à l’environnement et réseaux sociaux: Enjeux d’une gestion intégrée? Le cas du littoral du Languedoc-Roussillon. Soutenance à l’Université de Montpellier III, déc. ; Anne Cadoret (2006), « De la légitimité d’une géographie des réseaux sociaux : la géographie des réseaux sociaux au service d‘une géographie des conflits », Netcom, vol. 20 (2006), n° 3-4, pp. 137-157. Sabrina Marchandise (2013), Territoires éphémères. Les réseaux sociaux des étudiants marocains en mobilité internationale, Thèse de IIIe cycle, Montpellier III, 452 p., décembre 2013. Voir : Meyer Jean-Baptiste (2013), « Réseaux, trajectoires et ressources de mobilités. Compte rendu de la thèse de Sabrina Marchandise », NETCOM, vol. 27 (2013), n° 1-2, pp. 264-268 - http://www.netcom-journal.com/volumes/articlesV271/Netcom264-268.pdf

7 Mark Wilson & Kenneth Corey (2013), « The role of ICT in Arab Spring Movements », Netcom, vol. 26 (daté 2012), n° 3-4, pp. 343-356 - http://www.netcom-journal.com/volumes/articlesV263/Netcom343-356.pdf

8 Ping Huang, « Participation citoyenne et lutte contre la corruption : l’influence nouvelle des médias sociaux en Chine », pp. 331-350.

9 Timothée Giraud & Marta Severo, « Le périple d’Edward Snowden : analyse quali-quantitative d’un événement médiatique international » », pp. 385- 410.

10 Ce sujet est abordé dans deux notes complémentaires : Koch Andreas & Rauh Jurgen, « Peter Graef’s contribution to a science of information and communications technology », pp. 430-438 ; Bakis Henry, « Les contributions du Pr. Peter Graef à la revue Netcom (1992-2001) », pp. 427- 429.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Henry Bakis, « Editorial », Netcom, 27-3/4 | 2013, 289-292.

Référence électronique

Henry Bakis, « Editorial », Netcom [En ligne], 27-3/4 | 2013, mis en ligne le 16 février 2015, consulté le 24 avril 2017. URL : http://netcom.revues.org/1434

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Netcom – Réseaux, communication et territoires est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo NETCOM Association
  • Logo IGU / UGI
  • Logo Comité national français de géographie (CNFG)
  • Logo UMR 6266 - IDEES Le Havre
  • Logo ARTDev (UMR 5281)
  • Logo DOAJ
  • Logo Heloise
  • Revues.org